mardi 28 juin 2016

Love & Fiendship, film de Whit Stillman - Lady Susan Jane Austen

UN LIVRE/UN FILM


Charme, séduction, élégance.
Ainsi peuvent se résumer aussi bien le livre de Jane Austen, le film de Whit Stillman qui est l’adaptation du livre et le caractère de Lady Susan Vernon.
J’ai d’abord vu le film qui vient de sortir sur les écrans. Élégance du générique, présentation des personnages qui quittent le château de Langford, chevaux, voitures, ballet des départs et des arrivées à Churchhill la demeure de Charles et Catherine Vernon. Les dialogues sont légers, spirituels. Chacun et chacune rivalise de politesse surtout quand il s’agit de masquer les réticences et parfois les hostilités. Lady Susan, veuve, s’invite chez son frère, précédée d’une mauvaise réputation. Sans être la bienvenue, elle déploie un enthousiasme de façade pour ses neveux tandis que Catherine Vernon accueille sa belle-sœur avec une hospitalité convenue.
Séduction, hypocrisie, art de la conversation. Reginald de Courcy, se laisse prendre au charme.

Légèreté, ironie, humour et même rire au dépend de la bêtise de Sir James Martin, « presque fiancé » de Frederica, la fille de Lady Susan. Bête « il n’est pas Salomon« , mais très riche, et beau garçon- bon parti inespéré pour Frederica, désargentée, qui ne serait ainsi plus une charge pour sa mère.
Les beaux châteaux irlandais (le film est irlandais) fournissent des décors merveilleux.
Musique parfaite. en harmonie avec les décors. Haendel, Vivaldi, Marc-Antoine charpentier, Grétry et Gossec…avec d’autres musiciens moins célèbres comme Sacchini, Vogel ou Jardin.
Bien sûr, j’ai eu envie de lire le roman de Jane Austen.

Court roman épistolaire, dans un style élégant, très dix-huitième. Facile à lire pour moi, les tournures sophistiquées sont souvent dérivées du français. Je retrouve le ballet des missives, pas toujours bien réglé d’ailleurs, la variété des points de vue selon les personnages. Manipulations et intrigues que mènent de concert Lady Susan et son amie Alicia.
Belle, intelligente, séductrice, sans scrupules, mauvaise mère. Lady Susan doit-elle être blâmée? A-t-elle le choix ? Elle est désargentée,  veuve, contrainte de vivre au dépens de sa famille et de ses relations. A la fin du 18ème siècle , où se déroule l’action, ou même du 19ème (parution du roman posthume en 1871), les femmes sont enfermées dans un rôle mineur. Il faut donc une grande audace pour braver les conventions, choisir un, ou plusieurs amants, se jouer d’eux.


samedi 11 juin 2016

Celui qu'on attendait film franco-arménien de Serge Avédikian




film sympathique où j'ai retrouvé l'Arménie que nous avons visitée avec bonheur.
La simplicité de ces villageois accueillants, naïveté et roublardise, en tout cas gentillesse, joie de vivre et désespoir mêlés.
"votre monnaie c'est le drame, vous avez de l'humour"

Si ce film passe près de chez vous ....

la pazza gioia di virzì:

Deux folles heures en compagnie de Beatrice (Valeria Bruni Tedeschi) d’une famille aristocrate toscane et de Donatella (Micaela Ramazzotti) dans une maison de repos fermée où elles sont soignées sous un placement judiciaire.
Beatrice se comporte comme la propriétaire de la villa Biondi et se promène sous une ombrelle improbable. Elle prend sous sa protection Donatella , une nouvelle arrivante et l’entraîne malgré elle dans une folle équipée. Les soignants sont d’une grande bienveillance tandis que les deux amies en cavale accumulent les aventures.
C’est distrayant, émouvant, souvent drôle. Un film réussi sans grande prétention

samedi 4 juin 2016

le Parrain Coppola et Corléone




Quand je suis allée à Corleone je n’avais jamais vu le Parrain. Grave lacune que j’ai réparée dès notre retour! Extraordinaire Marlon Brando! En revanche vu très peu de Sicile et beaucoup de violence. Au moins maintenant je comprends un peu mieux ce que Mafia veut dire même si c’est la Mafia à l’ancienne où les hommes d’honneur refusent de tremper dans les narcotiques et semblent se contenter des salles de jeu – péché véniel! 




cinema Paradiso



pour l'amour du cinéma et après un séjour à Cefalù